jeudi 16 novembre 2017

Compte petite et deviens...Camille Lysière


Si Don Quichotte devait décerner le prix de la persévérance, il serait attribué à Camille Lysière, fidèle participante à notre concours. Ses textes à la fois ancrés dans l'actualité et d'une grande justesse ont toujours été finalistes. D'autres concours n'ont pas résisté à sa plume sincère et délicate :  Troisième place au Prix Gaston Welter (Talange - 57) , et lauréate du Prix Gérard de Nerval (Le Touquet - 62 )
Quoi qu'il arrive à Rueil Malmaison, 2017 est son année ! Son premier recueil vient de sortir aux Editions Moires. Camille ou l'art de la chute...
Hommage clin d’œil : Elle nous rendra enfin visite le 18 novembre, Camille est enseignante et vit près de Pau. 

La quatrième : 


« Dix ! Je donne l’impulsion nécessaire pour projeter mon corps vers l’avant, rabattre au plus vite mes bras devant ma poitrine comme un oiseau referme ses ailes, les genoux fléchis, les talons pointés vers les remous de l’eau si claire, en bas, et les têtes casquées qui m’y attendent, comme posées sur le miroir translucide. Ça dure peu, je crois que j’ai fermé les yeux. Quand l’eau rentre dans ma combinaison néoprène par l’ouverture de mon col, je la sens descendre jusqu’à mes chevilles en un fil glacial qui parcourt ma peau de haut en bas. Ma respiration est coupée quelques secondes, je ne vois plus rien, je remonte à la surface, tousse un peu avant d’entendre les exclamations de ces fous qui m’ont entraînée là. »

Ce recueil rassemble dix histoires d’hommes et de femmes qui s’aiment, qui se déchirent, qui se cherchent, et puis tout bascule...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire