vendredi 8 septembre 2017

Loïc va nous manquer...

Loïc est parti cet été écrire de nouvelles histoires.
Candidat fidèle au concours Don Quichotte, participant assidu de l’Atelier d’Ecriture de la Médiathèque, il a, jusqu’au bout, tenu à écrire. Même quand tenir un stylo a été de plus en plus difficile.
On ne peut qu’admirer ce Monsieur qui a su allier gentillesse, humour et écoute attentive et bienveillante des autres. Et surtout il ne faut pas oublier son courage. Quel courage !
Alors pour toutes ces raisons, et bien d’autres encore, Loïc tu vas nous manquer.





Un court extrait du texte de Loïc envoyé pour notre 4ème édition en 2015

 D’UN PASSAGE À L’AUTRE


Je suis parti de rien, pas de diplôme, pas d’argent. J’ai travaillé, j’ai travaillé dur. À vingt-huit ans, j’ai déjà mon entreprise, une entreprise de peinture en bâtiment. J’ai trois compagnons avec moi. Je soigne la qualité. Je dis à mes gars : « Faites de la qualité, vous aurez du travail demain ». Les clients satisfaits me recommandent à leurs relations. C’est de la publicité gratuite. Je ne manque pas de travail. Je cherche maintenant des affaires dans les quartiers chics, là où on ne regarde pas trop le prix.
Je veux sortir du monde des petits, passer dans le monde des riches, je veux qu’ils me considèrent. Je veux vivre parmi les gens d’en haut, je veux voir les gens de haut. Je veux quitter mon studio et mon quartier pourri, acheter une Mercédès et un trois pièces dans le 8ème.
Quand j’ai rencontré Florence, j’ai tout de suite compris qu’elle était la chance de ma vie. Elle est de ce milieu, elle est chef de pub pour des crèmes de beauté, elle a fait des études. Elle sait que je veux réussir. Elle m’aidera à monter. « Tu te lances, tu es dynamique, tu vas réussir ». Elle m’admire, elle m’envie un peu. Elle croit en moi.


vendredi 16 juin 2017

samedi 1 avril 2017

En savoir plus sur notre Présidente 2017

Frédérique Trigodet, 70% de sud-ouest, 30% de Bretagne et un caractère de cochon. Collectionneuse de petits boulots (pigiste, serveuse, nounou, animatrice…), passe le reste de son temps à écrire et à lire.
Venue de la nouvelle noire, a vu plusieurs de ses textes publiés en revues (Encres Vagabondes, Sol’air, Rue Saint-Ambroise, les Hésitations d’une mouche...), ainsi qu'en recueils collectifs (éditions Antidata et La Cause du poulailler). Un bon petit paquet de ses fictions courtes et noires figurent au catalogue de Ska, éditeur numérique. Écrit régulièrement des nouvelles sentimentales pour le magazine « Nous deux ».
Créatrice de la revue « Pr’Ose ! » (nouvelle et texte court) qui a résisté pendant huit ans. Anime des ateliers d'écriture. Se balade sur le net sous le pseudo d'EmmaBovary. Et planche sur un roman. Découvrez une de ses nouvelles en cliquant sur le logo ci-dessous.





mercredi 8 mars 2017

L'actualité littéraire de notre jury


Des plumes diverses... des sensibilités variées...écrivent sur l'espoir
Tania Sollogoub, notre présidente 2016 et Bertrand Runtz, plusieurs fois dans notre jury ont écrit des textes pour ce recueil collectif ( Éditions du Jasmin.: 18 euros)
Vous y découvrirez également tous les auteurs talentueux ayant participé à ce projet.

Dans ces univers très différents, hommes, femmes et enfants affrontent souvent une réalité tragique qui les dépasse. Mais dans ce monde cruel s'insinue la force fondamentale de l'humanité : toujours croire à la possibilité d'un lendemain.

mardi 14 février 2017

L'actualité d'Emmanuel Roche notre Lauréat 2015

Encore une fois l'un des talents récompensés par le Prix Don Quichotte publie son premier ouvrage !

Emmanuel Roche avait reçu le 1er prix pour sa nouvelle "De l'autre côté de la rue".

Il a obtenu en 2016 le prix de la nouvelle de la ville d'Angers, en voici le recueil publié aux
Editions Paul&Mike. Pour y avoir vécu, l'auteur nous fait partager sa passion pour le sud des Etats-Unis. Avec la Nouvelle-Orléans en toile de fond, il nous entraîne dans un voyage historique et musical sur une période allant de 1865 à 2015. Nous attendons son prochain recueil avec impatience !

Vous pouvez le commander en cliquant sur la couverture.

 

Un piano à la Nouvelle-Orléans / Emmanuel Roche

 

Ce n’est pas par un hasard géologique si en traversant la Nouvelle-Orléans le Mississippi décrit ses nombreux méandres. Tout l’incite à se tortiller de la sorte : le jazz, le blues, l’Histoire, les histoires, les crises, tout impose le contrepied et le pas de danse. Emmanuel Roche nous le rappelle à travers ce dernier siècle et demi qui a connu la guerre de Sécession, l’esclavage, les Nègres puis les Noirs, la Dépression, la Prohibition, le carnaval. À travers ces 8 nouvelles, l’auteur explore tous ces aspects de la ville où le noir et le blanc se mélangent tels l’ébène et l’ivoire d’un piano à la Nouvelle-Orléans, sans jamais produire de gris.






lundi 21 novembre 2016

Les nouvelles lauréates !

Vous avez pris connaissance du palmarès, découvrez à présent les nouvelles lauréates...




Il vous suffit de cliquer sur l'image ci-dessous. 





dimanche 20 novembre 2016

PALMARES DON QUICHOTTE 2016



Photo Vincent Descotils



Prix spécial du jury
Un noyé constant
Robert Ballestra (Vitry sur Seine- 94)

1er prix
Gglarf
Thibaud Benoît (Sainte Catherine –62)

2ème prix
Le revenant du val
Loredana Cabassu (Suisse)

3ème prix
Le jeune homme et la mémère
Stéphane Kirchacker (Saclay – 91)


Prix de la Nouvelle Rueilloise

Derrière le bosquet
Maryse Vannier

Vous pourrez découvrir très prochainement ces textes sur le site de la médiathèque. 

Liste des nouvelles finalistes

Coup de soleil- Jean-Marie Palach
Les filles- Muriel Fèvre
La traversée - Fanny Bidegorry
Marylou - Olivier Roux
L’homme en question - Karine Cuny
Mille sabordages - Frédéric Launay
Eaux troubles- Christophe Le Maux
Marée haute, marée basse - Joël Hamm
Nul n’est tenu d’apprécier Lamartine- Pierre Pirotton
La marée était en noir - François Aussanaire
Tête bêche- Vincent Dumonceau
Monochrome - Gwenaël Bulteau
Poule mouillée - Désirée Boillot
Une méchante crise de foi - Bernard Jacquot
L’eau qui dort - Nathalie Faure- Paschal